Quel équipement pour commencer le basket en club ?

4 décembre 2018 0 Par admin
Quel équipement pour commencer le basket en club ?

Vous avez enfin décidé de vous inscrire dans un club de basket ? Avant de vous imaginer en James Harden, alignant les paniers à longue distance, vous devez commencer par la base : de quel équipement avez-vous besoin ?

La tenue de base du basketteur

À moins de vouloir paraître ridicule lors de votre premier entraînement, n’amenez pas votre short de football. Au basket, les shorts sont amples et descendent jusqu’au genou.

Pour le maillot, le t-shirt sans manche est traditionnellement la tenue de basketteurs. Mais, si vous êtes peu à l’aise dans ce vêtement (ex : vous avez honte de vos bras très fins), mettez un maillot avec des manches courtes. De plus, certaines équipes comme Orléans ou Nantes affichent actuellement de tels maillots.

Il est aussi possible de voir des joueurs professionnels combiner les deux. C’est le cas de Doncic à Dallas qui a toujours un t-shirt à manches sous le maillot sans manche de son équipe.

Enfin, élément le plus important pour tout basket : choisissez de bonnes chaussures. Pour le basket, elles sont montantes car les chevilles sont soumises à rude épreuve. Si vous avez un mince budget, économisez sur les vêtements pour mettre davantage sur les chaussures. Inadaptées, elles gênent vos mouvements sur le parquet et vous font des blessures comme les ampoules.

Pour les chaussettes, prenez des paires faites pour le sport pour avoir suffisamment d’épaisseur et une bonne gestion de la transpiration. Vous n’avez pas besoin de prendre des chaussettes hautes comme au foot. Certains basketteurs le font par fantaisie, mais quand on débute un sport, il vaut mieux se montrer discret le temps de s’améliorer avec modestie.

Short, t-shirt et chaussures sont les trois indispensables pour aller faire son premier shoot sur un panier.

Les accessoires pratiques ou de sécurité

Il n’est pas utile de copier les joueurs professionnels qui ont des protège-dents. Si vous êtes jeune ou à un petit niveau, vous n’êtes pas à l’abri d’un mauvais coup, mais les contacts sont moins forts et cette protection n’est pas obligatoire.

En revanche, cela peut être une bonne idée de renforcer la tenue de votre cheville. Les chaussures montantes sont efficaces, mais si vous retombez, lors d’un saut pour attraper le ballon rebondissant sur l’arceau, sur un pied adverse, une cheville est à craindre…

Une chevillière à chaque pied ou une bande pour vous faire un solide strap avant les matches n’est pas de trop. Pour un strapping parfait, regardez cette vidéo.

Pour des questions pratiques, un bandeau ou une bande au poignet peut s’avérer utile afin de limiter et de s’essuyer la transpiration durant le match. Sur les yeux, elle gêne votre vue, tandis que sur les mains, elle rend la balle glissante et peut vous faire manquer un tir.

Si vous connaissez des problèmes récurrents aux articulations ou aux muscles, des accessoires comme des coudières ou des genouillères vous assurent une protection supplémentaire.

Enfin, n’oubliez pas d’avoir un sac à dos capable de transporter tous vos accessoires jusqu’à la salle et d’avoir des vêtements suffisamment chauds pour ne pas tomber malade en ressortant de votre entraînement.