Booster le taux testostérone avec le fitness : pourquoi et comment ?

7 novembre 2019 0 Par admin

La musculation est l’un des principaux objectifs de la pratique du fitness. Pour atteindre cet objectif, certaines hormones de l’organisme sont impliquées. Découvrez dans cet article pourquoi et comment augmenter son taux de testostérone grâce au fitness.

La testostérone, précurseur du développement musculaire

La testostérone est une hormone très favorable au développement musculaire. Elle stimule la synthèse de protéines musculaires à partir des acides aminés. Cela sert à assurer la construction et le renouvellement des tissus musculaires. Cette fonction anabolisante de la testostérone protège les muscles d’éventuelles dégradations. Par ailleurs, elle permet de réduire la formation de masses graisseuses, ce qui favorise la prise de masse musculaire. C’est une des hormones indispensables chez un pratiquant du fitness. Elle améliore les performances physiques et permet d’atteindre de meilleurs résultats. Obtenez plus d’infos sur la testostérone en cliquant ici.

Conseils fitness pour booster son taux de testostérone

Si la testostérone se révèle aussi importante pour une bonne musculation, comment booster sa sécrétion dans l’organisme ? Voici quelques conseils fitness pour réussir :

  • Suivre un entraînement physique régulier ;
  • Adopter une alimentation saine et équilibrée ;

Suivre un entraînement physique régulier

Pour disposer d’une quantité suffisante de testostérone, il est conseillé de suivre un entraînement sportif assidu. Grâce aux activités physiques régulières, de type musculation au poids de corps, vous pouvez produire jusqu’à 7,5 mg de testostérone par 24 h. Avec ce taux de sécrétion journalier, vous êtes certain d’avoir jusqu’à 30 nmol de testostérone par litre de sang. Toutefois, vous devez éviter le surentraînement, car cela pourrait provoquer la baisse du taux de testostérone.

Adopter une alimentation saine et équilibrée

Une alimentation équilibrée est également déterminante dans l’augmentation du taux de testostérone. Pour cette raison, il est conseillé de varier l’apport en vitamines grâce à la consommation des fruits et légumes. Les acides gras oméga-3, le cholestérol et le zinc sont quelques-unes des molécules que vous devez privilégier dans le choix de vos aliments. Évitez les boissons alcoolisées ainsi que les jus de fruits industriels.

Que retenir ? La testostérone joue un rôle déterminant dans l’amélioration des conditions physiques. Pour booster sa sécrétion dans l’organisme, il faut faire du sport de manière équilibrée et avoir une alimentation adéquate.